Toutes les actualités :

extraits:

(...) Nous avons besoin d’un service public de l’Education renforcé.

La multiplication des réformes imposées à marche forcée et le manque chronique de moyens ont dégradé les conditions de travail des personnels et des élèves.

Une politique salariale inadaptée aux défis des rémunérations des personnels a conduit à un recul du niveau de vie des personnels.

Avec la chute importante du nombre de présents aux concours de recrutement, : des personnels vont manquer pour la rentrée 2022.

Il est nécessaire de mobiliser des moyens notamment en pérennisant partout où elles existent les listes complémentaires en y recourant en première intention. Il faut également dès maintenant renouveler les contractuels mobilisés pour assurer les remplacements cette année.

Dans l’immédiat, nous demandons un moratoire sur les suppressions de postes présentées dans les comités techniques malgré l’avis défavorable des organisations syndicales. Les dotations doivent être abondées pour tous les personnels.

Ce mardi 7 décembre, une lettre d'alerte sur la situation du remplacement a été envoyée au DASEN  par le Snudi FO 40 .

Nous lui rappelons nos revendications et l'urgence d'y répondre (courrier complet en pièce jointe) .

 

Voici sa réponse:

"Mesdames et messieurs,

Lors du CDEN [Comité Départemental de l' Education Nationale, compte rendu sur le site] du 29 novembre 2021, la question du remplacement dans le premier degré a été abordée en lien avec la situation sanitaire actuelle. Si la situation s'était tendue depuis le retour des congés de novembre, la semaine passée a connu des problématiques fortes de remplacement.

Comme j'avais pu vous l'indiquer, des recrutements d'enseignants étaient envisagés et je veux vous dire que 10 remplaçants supplémentaires prendront leurs fonctions très prochainement, dont la majorité a déjà exercé des missions d'enseignement. Ce sont ainsi près de 170 enseignants qui assureront le remplacement dans les écoles de notre département.

Je tenais à porter cette information à votre connaissance.

Mes services et moi-même restons à votre écoute.

Monsieur BREVET,  DASEN"

 

Ce que ne dit pas le DASEN, c'est qu'il vient de recruter 10 vacataires: des contractuels en CDD, en situation précaire et pas formés pour enseigner.

Monsieur le DASEN, les exigences sont les suivantes, face au manque structurel de remplaçants, il faut créer des postes d'enseignants sous statut!

 

https://www.change.org/des-remplaçants-écoles-40

Bientôt 500 signatures !

 

 

Haut de page