Bienvenue sur le site du SNUDI-FO 40

Les dernières actualités

Le mouvement interdépartemental 2021

Barème du dernier sortant : 142

Barème du dernier entrant : 860

  • Près de 95 % des demandes de sorties sont vers le 64 (131 demandes), 5 collègues ont eu leur mutation.

 

Au mouvement complémentaire:

17 INEAT

3 EXEAT

 

Le mouvement départemental 2021

40 % des participants obtiennent leur vœux rang 1,   9,5 % le vœux rang 2, (...)   7 % obtiennent une affectation hors vœux

 

plus de détail dans les documents joints.

Avant le CDEN, et à l'initiative de le FNEC-FP Force Ouvrière, une déclaration commune  avec la FSU, est lue.

Nous dénonçons le manque de remplaçants dans les écoles, collèges et lycées des Landes!

le DASEN:

"Le manque de remplaçants est dû à des difficultés conjoncturelles. vendredi 50 enseignants étaient  non remplacés. "

« Je remercie les enseignants qui accueillent les élèves quand il n’y a pas de remplaçants »

ENCORE DES MERCIS ?!  ÇA SUFFIT !!

 

Les syndicats ont été convoqués ce mercredi matin au Rectorat de Bordeaux pour un groupe de travail AESH relatif à leur revalorisation salariale et à leur reclassement dans la nouvelle grille d’avancement indiciaire arrêtée par le Ministère en juillet dernier.

 

Si les collègues obtiennent le poste, ils doivent y rester 3 ans. Au bout de ces trois ans, les collègues restent dans le département obtenu ou réintègrent leur département d’origine s’ils le souhaitent. Cependant, aucune précision des modalités qui seront laissées à l’appréciation des Dasen …

Le ministère indique que ce seront les rectorats qui proposeront ces « postes à profil ».

La FNEC FP-FO s’oppose à ce dispositif. C'est une nouvelle remise en cause directe des perspectives (déjà très réduites) de mutation et un pas de plus vers la territorialisation des droits et statuts des personnels puisque l’égalité de traitement des agents, inhérente au barème disparait !

Le Ministre a choisi de modifier le peu de règles restantes sur les mutations, conformément au discours du président de la République le 2 septembre à Marseille, avec un recrutement direct des personnels. D'ores et déjà, à Marseille, plus de 100 écoles refusent ce dispositif. La FNEC FP-FO soutient sans réserve ces écoles et demande l'arrêt immédiat de cette « expérimentation » tout comme du mouvement des postes à profil dans les premier et second degrés pour toutes les mouvements (intra ou inter).

En ce sens, la FNEC FP FO a voté CONTRE les lignes directrices de gestion (qui fixent ces nouvelles règles) présentées au Comité Technique Ministériel du 13 octobre .

 

Le SNUDI FO 40 encourage tous les collègues qui souhaitent changer de département (pour la première fois ou en renouvellement) à contacter le syndicat. Nous pouvons vous aider, vérifier votre barème, vous accompagner pour tenir les calendriers et procédures.

 

Calendrier

Documents à disposition

Le SNUDI FO 40 encourage tous les collègues qui souhaitent changer de département (pour la première fois ou en renouvellement) à contacter le syndicat. Nous pouvons vous aider, vérifier votre barème, vous accompagner pour tenir les calendriers et procédures.

 

Plusieurs documents à votre disposition :

  • Dossier FO « spécial permutations » avec les éléments de barèmes etc…
  • Fiche de suivi en format Word et en format PDF à compléter et à renvoyer à snudi-fo40@wanadoo.fr
  • Pour tous renseignements sur le mouvement inter, contactez le snudi-fo40@wanadoo.fr ,  Isabelle au 06 84 73 93 43, Fabrice au 06 22 36 84 12

Le mouvement national POP : la voie ouverte à un mouvement interdépartemental totalement déréglementé

Cette année, pour la 1ère fois, le Ministère de l’Education nationale a introduit 236 « postes à profil » (POP) dans le mouvement interdépartemental, malgré un vote unanime des organisations syndicales contre ces POP lors du Comité Technique Ministériel du 13 octobre.

Ces 236 postes représentent 6,7 % des mutations obtenues l’année dernière.

Ce mouvement national POP permet à chaque DSDEN d’opérer un recrutement à l’échelle nationale, hors barème, à la manière du recrutement des entreprises dans le privé. Il est donc une remise en cause directe des perspectives de mutation pour les collègues qui font valoir une priorité légale de mutation (rapprochement de conjoints, handicap...) et une nouvelle attaque contre notre statut.

Ce sont de fait 236 postes qui ne sont plus dans le mouvement au barème !

Le Snudi-FO dit NON !!

Haut de page