Archive d'actualités

En  7 points, à lire dans le journal spécial élections Snudi FO à télécharger:

  • L'augmentation des salaires pour tous, sans contrepartie ... C'est maintenant !
  • Création de postes, recrutement immédiat d'enseignants sous statut !
  • Mutations, promotions, temps partiel ... Défendons nos droits !
  • Pour la défense de notre statut ! Pour la défense de l'Ecole publique !
  • Des places en établissements spécialisés ! Un vrai statut et un vrai salaire pour les AESH !
  • FO, une confédération libre et indépendante
  • Qui vote ? Et pour quels scrutins?

La FNEC FP-FO défend nos droits statutaires à l’action sociale et combat les attaques dirigées contre elles par ce gouvernement.
La FNEC FP-FO revendique le maintien des instances et des prestations statutaires d’action sociale, l’augmentation des budgets et invite tous les personnels qui contestent l’austérité à se saisir des élections professionnelles en votant et en faisant voter du 1er au 8 décembre 2022 pour la FNEC FP-FO et ses syndicats.

La FNEC FP-FO et ses représentants continueront à utiliser les formations spécialisées hygiène et sécurité pour porter les revendications.
La FNEC FP-FO invite tous les personnels à se saisir des élections professionnelles en votant et en faisant voter du 1erau 8 décembre 2022 pour la FNEC FP-FO et ses syndicats.

Défendre la laïcité, c’est défendre le Statut des fonctionnaires.
La laïcité, ce n’est pas une valeur, républicaine ou non, à débattre. C’est un principe qui doit s’appliquer. C’est agir pour le retour à la loi de 1905 qui implique par exemple de donner tous les fonds publics à la seule École publique et d’abroger toutes les lois anti-laïques.
La FNEC FP-FO s’opposera à toute remise du statut de fonctionnaire, au nom d’une normalisation prétendument laïque, et veillera au strict respect de la liberté pédagogique : les personnels ne sont pas les relais de la propagande gouvernementale.
La FNEC FP-FO invite tous les personnels à se saisir des élections professionnelles pour défendre la laïcité en votant et faisant voter du 1erau 8 décembre 2022 pour la FNEC FP-FO et ses syndicats.

La FNEC FP-FO revendique :
·Recrutement immédiat et à hauteur des besoins de personnels sous statut
·Ouverture et réabondement des listes complémentaires ! Mise en place de concours exceptionnels si nécessaire
·Réemploi et la titularisation de tous les contractuels qui le souhaitent
·Ouvertures de postes nécessaires et l’arrêt des fermetures
·Abrogation de la masterisation et de la réforme Blanquer des concours
·Recrutements des enseignants sous statut à Bac+3 avec une véritable formation pendant l’année de stage.
La FNEC FP-FO invite tous les personnels contractuels à se saisir des élections professionnelles en votant et faisant voter du 1erau 8 décembre 2022 pour la FNEC FP-FO et ses syndicats.

 

 

Jeudi 29 Septembre 2022
Place des Arènes à Mont-de-Marsan à 10h30

Nos revendications :
• L’augmentation immédiate des salaires, du Smic (augmentation du Smic à hauteur de 80 % du salaire médian soit 1850 euros brut), de la valeur du point d’indice de la Fonction publique (+ 25%) et des grilles de salaires des conventions collectives comme de celle des fonctionnaires.
• L’augmentation et la revalorisation des pensions de retraites, et le maintien des régimes particuliers ainsi que du code des pensions civiles et militaires.
• Le versement d’une « prime transport » aux salariés qui n’ont d’autres choix que de se rendre sur leur lieu de travail avec leur véhicule personnel.
• Le retour à 37, 5 années de cotisation pour une retraite à taux plein à 60 ans
• La défense et le renforcement de l’assurance chômage.

SOMMAIRE
P. 1 : éditorial
P. 2 : éditorial- suite et fin / RIS - Contacts FO
P. 3 : augmentation des salaires ! Pétition nationale FO
P. 4 : actions du SNUDI-FO des Landes
P. 5 : RdV de carrière / PPCR
P. 6 : T. Remplaçants et rattrapage de l’ISSR
P. 7 : Evaluations d’école, c’est l’abandon que nous voulons !
P. 8 : Evaluations d’école, le SNUDI-FO 40 écrit à l’IA-DASEN + Lettre du Président, FO lui répond
P. 9 : Lettre du Président, FO lui répond (suite et fin)
P. 10 : inclusion systématique au détriment des IME, ITEP, IM-Pro ... Pour FO, c’est non ! + inFOs AESH
P. 11 : Retraites, pour FO « la mère des batailles »
P. 12 : formulaire adhésion année civile 2022

Retrouvez dans  " En savoir plus"  ,  le bulletin d'adhésion 2022  des AESH  

SIGNEZ la pétiton en ligne : L'augmentation des salaires, des pensions, c'est maintenant, pour tous les personnels, et sans contrepartie ! | Fnec FP-FO (fo-fnecfp.fr)

L’inflation atteint aujourd’hui 6,5 % sur un an. Les prévisions pour la fin de l’année sont alarmantes car le seuil de 8% voire plus devrait être atteint. L’augmentation des prix de l’alimentation, les loyers et les tarifs de l’énergie pèsent chaque mois un peu plus sur les revenus des ménages.

Alors que la valeur du point d’indice n’a été augmentée que de 3,5%, ce qui entérine un effondrement sans précédent pour tous les fonctionnaires, nous réaffirmons que l’augmentation doit être immédiate au vu de la situation, concerner la totalité des personnels, et qu’elle doit être sous forme indiciaire, c’est-à-dire comptant pour le calcul de la retraite.

Le ministre Ndiaye, après avoir fait miroiter une revalorisation de 10% pour tous les enseignants, annonce finalement que seuls les professeurs ayant 10 ans de carrière ou moins seraient concernés par cette « revalorisation » bien limitée, et qui ne serait effective qu’à partir de… 2023 !

Quant aux autres personnels, ils ne sont même pas évoqués par le ministre !

Le ministre Ndiaye se moque des personnels et tente de les opposer les uns aux autres !

Face à cette nouvelle provocation, nous exigeons :

 

- Ouverture sans attendre de négociations dans la Fonction publique pour revaloriser tous les personnels par l’amélioration de la grille indiciaire dès 2022 !

- Augmentation immédiate de la valeur du point d’indice a minima au niveau de l’inflation et ouverture de discussions pour rattraper le pouvoir d’achat perdu depuis 20 ans !

- Augmentation immédiate des pensions, a minima à hauteur de l’inflation

Le SNUDI-FO n’accepte pas cette dégradation continue et propose à tous les personnels de s’organiser pour résister et arracher les revendications. Le SNUDI-FO exige :
- le maintien ou le retour de la distinction effective ZIL et BD ;
- le maintien des ISSR pour tous les remplaçants (pas d’affectation de TR sur des postes vacants) ;
- pour combler les postes vacants et préserver le potentiel de remplaçants, le recrutement de tous les listes complémentaires nécessaires comme le ministre s’y est engagé ;
- l’abandon d’Andjaro et le retour à la gestion par circonscription des remplaçants ;
- la création de postes de TR à hauteur des besoins.

Haut de page