Archive d'actualités

D'après nos premières remontées, la grève s'annonce massive.

 

JE ME MOBILISE ET

JE PARTICIPE AUX RASSEMBLEMENTS

JEUDI 13 JANVIER

de 10 heures à 12 heures

MONT DE MARSAN

devant la DSDEN

DAX et MIMIZAN

devant l’Inspection des circonscriptions

Un protocole sanitaire ingérable

Depuis la rentrée de janvier la colère explose dans les écoles. (lire les documents joints)
Les personnels nen peuvent plus des protocoles Blanquer (le 49ème étant sorti le 6 janvier). Ils nen peuvent plus des ordres et des contrordres permanents, des personnels non remplacés, des pressions pour effectuer du télé-enseignement, de la charge de travail insupportable que le ministre fait subir aux directeurs... Ils constatent que le ministre se refuse à leur fournir les moyens de protection individuelle qui manquent toujours
.

Le ministre Blanquer claironne sa volonté de garder les écoles et les classes ouvertes... et cest très exactement le contraire qui se passe. Dans chaque département, ce sont des centaines de classes fermées faute de remplaçants.

  • Les élèves sont renvoyés chez eux en cas dabsences non remplacées, charge aux directeurs et enseignants de lannoncer aux parents délèves ou dessayer de les joindre...
  • En cas de COVID dans une classe, les élèves testés reviennent dans le plus grand chaos, charge aux directeurs et enseignants de contrôler les attestations sur lhonneur ou de contacter les parents, encore, alors que ces tâches de santé publiques devraient relever des services de lARS...
  • Les personnels quant à eux, ne bénéficient toujours pas des mesures de protection que lemployeur devrait assurer, suivi médical, masques FFP2 et tests pour ceux qui le souhaitent...
  • Et pour les élèves qui restent chez eux, les personnels subissent toujours plus de pressions pour effectuer de lenseignement à distance, en dehors de toute règlementation !

Une situation jamais vue depuis bientôt deux ans !

Compte-rendu de l’audience « sanitaire » du 30 décembre : Le ministre refuse de répondre aux revendications des personnels, FO appelle à préparer la grève interprofessionnelle | Fnec FP-FO (fo-fnecfp.fr)

Lire le compte rendu complet en pièce jointe.

« Il faut créer les postes nécessaires." L’affichage gouvernemental du maintien des écoles ouvertes est en parfaite contradiction avec les annonces:

- Aucune annonce pour assurer le remplacement des professeurs absents mis à part le recours aux contractuels et aux jeunes retraités de l’Éducation nationale.

- Aucune annonce pour suspendre les dispositifs d’évaluation d’établissements ou de formations en constellations.

- Aucune annonce non plus sur la réintégration immédiate de tous les personnels suspendus.

Concrètement sur le terrain, c’est insupportable!

Face au chaos sans cesse aggravé, la FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir dès la rentrée pour lister les problèmes et dresser les revendications. FO a déposé un préavis de grève jusqu’au 20 février. La FNEC FP-FO appelle les personnels à s’inscrire dans la mobilisation interprofessionnelle à l’appel des Confédérations FO et CGT, avec la FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, par la grève le 27 janvier.

Le Snudi Force Ouvrière des Landes écrit aux sénateurs, députés et maires landais.

560 signataires exigent:

  • la création de postes d’enseignants sous statut et formés .

  • l’ouverture de la liste complémentaire de recrutement au concours d’enseignants.

  • l’intégration rapide d’enseignants disponibles et qui demandent à rejoindre le département des Landes

SIGNEZ https://www.change.org/des-remplaçants-écoles-40 et PARTAGEZ

Inclusion scolaire, AESH, carte scolaire et état des effectifs, retrouvez le bilan présenté au CDEN.

La FNEC FP FO exige:

  • la création de postes d’enseignants sous statuts et formés,
  • l’ouverture urgente de la liste complémentaire de recrutement au concours d’enseignants,
  • l'intégration d'enseignants en phase complémentaire des permutations

Ce mardi 7 décembre, une lettre d'alerte sur la situation du remplacement a été envoyée au DASEN  par le Snudi FO 40 .

Nous lui rappelons nos revendications et l'urgence d'y répondre (courrier complet en pièce jointe) .

 

Voici sa réponse:

"Mesdames et messieurs,

Lors du CDEN [Comité Départemental de l' Education Nationale, compte rendu sur le site] du 29 novembre 2021, la question du remplacement dans le premier degré a été abordée en lien avec la situation sanitaire actuelle. Si la situation s'était tendue depuis le retour des congés de novembre, la semaine passée a connu des problématiques fortes de remplacement.

Comme j'avais pu vous l'indiquer, des recrutements d'enseignants étaient envisagés et je veux vous dire que 10 remplaçants supplémentaires prendront leurs fonctions très prochainement, dont la majorité a déjà exercé des missions d'enseignement. Ce sont ainsi près de 170 enseignants qui assureront le remplacement dans les écoles de notre département.

Je tenais à porter cette information à votre connaissance.

Mes services et moi-même restons à votre écoute.

Monsieur BREVET,  DASEN"

 

Ce que ne dit pas le DASEN, c'est qu'il vient de recruter 10 vacataires: des contractuels en CDD, en situation précaire et pas formés pour enseigner.

Monsieur le DASEN, les exigences sont les suivantes, face au manque structurel de remplaçants, il faut créer des postes d'enseignants sous statut!

 

https://www.change.org/des-remplaçants-écoles-40

Bientôt 500 signatures !

 

 

Le mouvement interdépartemental 2021

Barème du dernier sortant : 142

Barème du dernier entrant : 860

  • Près de 95 % des demandes de sorties sont vers le 64 (131 demandes), 5 collègues ont eu leur mutation.

 

Au mouvement complémentaire:

17 INEAT

3 EXEAT

 

Le mouvement départemental 2021

40 % des participants obtiennent leur vœux rang 1,   9,5 % le vœux rang 2, (...)   7 % obtiennent une affectation hors vœux

 

plus de détail dans les documents joints.

Avant le CDEN, et à l'initiative de le FNEC-FP Force Ouvrière, une déclaration commune  avec la FSU, est lue.

Nous dénonçons le manque de remplaçants dans les écoles, collèges et lycées des Landes!

le DASEN:

"Le manque de remplaçants est dû à des difficultés conjoncturelles. vendredi 50 enseignants étaient  non remplacés. "

« Je remercie les enseignants qui accueillent les élèves quand il n’y a pas de remplaçants »

ENCORE DES MERCIS ?!  ÇA SUFFIT !!

 

Haut de page