Personnels

Toutes les actualités : Personnels

Un protocole sanitaire ingérable

Depuis la rentrée de janvier la colère explose dans les écoles. (lire les documents joints)
Les personnels nen peuvent plus des protocoles Blanquer (le 49ème étant sorti le 6 janvier). Ils nen peuvent plus des ordres et des contrordres permanents, des personnels non remplacés, des pressions pour effectuer du télé-enseignement, de la charge de travail insupportable que le ministre fait subir aux directeurs... Ils constatent que le ministre se refuse à leur fournir les moyens de protection individuelle qui manquent toujours
.

Le ministre Blanquer claironne sa volonté de garder les écoles et les classes ouvertes... et cest très exactement le contraire qui se passe. Dans chaque département, ce sont des centaines de classes fermées faute de remplaçants.

  • Les élèves sont renvoyés chez eux en cas dabsences non remplacées, charge aux directeurs et enseignants de lannoncer aux parents délèves ou dessayer de les joindre...
  • En cas de COVID dans une classe, les élèves testés reviennent dans le plus grand chaos, charge aux directeurs et enseignants de contrôler les attestations sur lhonneur ou de contacter les parents, encore, alors que ces tâches de santé publiques devraient relever des services de lARS...
  • Les personnels quant à eux, ne bénéficient toujours pas des mesures de protection que lemployeur devrait assurer, suivi médical, masques FFP2 et tests pour ceux qui le souhaitent...
  • Et pour les élèves qui restent chez eux, les personnels subissent toujours plus de pressions pour effectuer de lenseignement à distance, en dehors de toute règlementation !

Une situation jamais vue depuis bientôt deux ans !

Le Snudi Force Ouvrière des Landes écrit aux sénateurs, députés et maires landais.

560 signataires exigent:

  • la création de postes d’enseignants sous statut et formés .

  • l’ouverture de la liste complémentaire de recrutement au concours d’enseignants.

  • l’intégration rapide d’enseignants disponibles et qui demandent à rejoindre le département des Landes

SIGNEZ https://www.change.org/des-remplaçants-écoles-40 et PARTAGEZ

Le mouvement national POP : la voie ouverte à un mouvement interdépartemental totalement déréglementé

Cette année, pour la 1ère fois, le Ministère de l’Education nationale a introduit 236 « postes à profil » (POP) dans le mouvement interdépartemental, malgré un vote unanime des organisations syndicales contre ces POP lors du Comité Technique Ministériel du 13 octobre.

Ces 236 postes représentent 6,7 % des mutations obtenues l’année dernière.

Ce mouvement national POP permet à chaque DSDEN d’opérer un recrutement à l’échelle nationale, hors barème, à la manière du recrutement des entreprises dans le privé. Il est donc une remise en cause directe des perspectives de mutation pour les collègues qui font valoir une priorité légale de mutation (rapprochement de conjoints, handicap...) et une nouvelle attaque contre notre statut.

Ce sont de fait 236 postes qui ne sont plus dans le mouvement au barème !

Le Snudi-FO dit NON !!

MARDI 19 OCTOBRE GREVE NATIONALE DES AESH, MAIS PAS QUE…

La FNEC FP-FO a déposé un préavis de grève pour couvrir tous les personnels de l’Education Nationale AESH, enseignants, enseignants spécialisés et PSYEN des RASED qui souhaitent se joindre aux AESH.

En effet, les PIAL ont des conséquences terribles pour les AESH,

mais également pour les enseignants et tous les élèves, en situation de handicap ou pas.

Le responsable de la catastrophe... c’est le ministre !

Alors, le 19 octobre prochain,

en grève et en manifestation

à Paris, au Ministère,

avec la montée nationale d’AESH des 4 coins du pays

(même la Réunion sera représentée)

(Cf le tract national du SNUDI-FO à télécharger)

et

à Mont de Marsan

pour défendre les revendications auprès de la Préfète des Landes

et du DASEN 40

(Cf. le tract / affiche à télécharger)

 

Les AESH appellent à faire du mardi 19 octobre une grande journée de grève et de mobilisation nationale.

• augmenter les rémunérations de toutes et tous les AESH sur toute la carrière, avec comme objectif l’alignement sur la grille de catégorie B ;
• leur garantir la possibilité de contrats à temps complet pour vivre dignement de leur travail ;
• abandonner les PIAL et la politique de mutualisation des moyens ;
• créer un véritable statut de la Fonction publique pour reconnaître le métier d’AESH ;
• donner accès à des formations qualifiantes à la hauteur des missions d’inclusion ;
• recruter les AESH qui font encore défaut pour permettre aux élèves en situation de handicap de bénéficier d’un accompagnement à la hauteur des besoins.

Cette rentrée scolaire est marquée par le refus persistant du ministre de créer les postes nécessaires pour alléger les effectifs par classe et améliorer le remplacement des enseignants absents. Pire, de nouvelles fermetures de classes sont prévues lors des CTSD de rentrée. Les conditions de travail des personnels vont de nouveau se dégrader ! (...)

Le SNUDI-FO, dès cette rentrée, sera au côté des personnels pour préparer la mobilisation pour gagner sur toutes nos revendications :

  • Abrogation de la loi « de gestion de la crise sanitaire » instaurant le pass sanitaire ! Aucune sanction, aucune pression vis-à-vis des personnels !
  • Création immédiate des postes nécessaires et recrutement de tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires !
  • Augmentation de 20% de la valeur du point d’indice et augmentation indiciaire immédiate de 183€ nets mensuels pour tous !
  • Abandon de la loi Rilhac et du projet de création d’un emploi fonctionnel de directeur et satisfaction de toutes les revendications sur la direction, en termes de décharges, d’indemnités, d’aide administrative et d’allègement des tâches !
  • Abandon du dispositif des constellations, mises en place dans la logique de l’accompagnement PPCR, et retour au libre choix pour les personnels de choisir leurs formations !
  • Un vrai statut et un vrai salaire pour les AESH ! Abandon des PIAL !

A chaque étape de votre année de stagiaire, le SNUDI FO est là pour vous aider!

Quels sont mes droits comme nouvel agent de la fonction publique d'état?

Ma fiche de paye: "J'y comprends rien!"

Mes conditions de travail: m'aider à gérer un conflit à l'école ou avec l'administration

Mes remboursements de frais de stage

Mon dossier personnel et ma titulaisation

...

Retrouver au SNUDI FO tout ce que ne vous apprend pas l'INSPE !

Adhérez ICI

L'UD Force Ouvrière des Landes sera donc présente le samedi 28 août à Saint-Paul-les-Dax pour la première marche des Fiertés des Landes et a signé l'appel de l'association Fiertés Landes:

"Fiertés Landes appelle toutes les organisations qui luttent pour une société plus juste, plus émancipatrice et contre toutes les formes de discriminations à défiler tou·te·s uni·e·s le samedi 28 août à 14h30, de la mairie de Saint-Paul-lès-Dax à la mairie de Dax pour démontrer que nos fiertés sont partout, sur tout le territoire et qu’elles ne s’arrêtent pas aux métropoles. La ruralité aussi est fière, elle le montre et continuera de le montrer, et ensemble, nous le crierons haut et fort !"

La résolution adoptée par le Comité Confédéral National le 28 mai 2021 rappelle que la lutte contre toutes les formes de discrimination dont sont victimes les salariés, les chômeurs, les retraités et les militants syndicaux, ainsi que la lutte pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, font partie intégrante de l’action syndicale. Le CCN revendique une égalité de traitement pour l’ensemble des salariés et condamne toute discrimination.

 

Pour plus d'infos, suivez les liens:

Première marche de la fierté - Union départementale FO 40 - Landes (force-ouvriere.org)

en bonus, une recommandation culturelle: Pride : support gay à des mineurs en grève - Force Ouvrière (force-ouvriere.fr)

 

 

 

Après celle du 8 avril, jeudi 3 juin,

nouvelle grève nationale des AESH

 

Haut de page