Toutes les actualités :

Jeudi 29 Septembre 2022
Place des Arènes à Mont-de-Marsan à 10h30

Nos revendications :
• L’augmentation immédiate des salaires, du Smic (augmentation du Smic à hauteur de 80 % du salaire médian soit 1850 euros brut), de la valeur du point d’indice de la Fonction publique (+ 25%) et des grilles de salaires des conventions collectives comme de celle des fonctionnaires.
• L’augmentation et la revalorisation des pensions de retraites, et le maintien des régimes particuliers ainsi que du code des pensions civiles et militaires.
• Le versement d’une « prime transport » aux salariés qui n’ont d’autres choix que de se rendre sur leur lieu de travail avec leur véhicule personnel.
• Le retour à 37, 5 années de cotisation pour une retraite à taux plein à 60 ans
• La défense et le renforcement de l’assurance chômage.

SOMMAIRE
P. 1 : éditorial
P. 2 : éditorial- suite et fin / RIS - Contacts FO
P. 3 : augmentation des salaires ! Pétition nationale FO
P. 4 : actions du SNUDI-FO des Landes
P. 5 : RdV de carrière / PPCR
P. 6 : T. Remplaçants et rattrapage de l’ISSR
P. 7 : Evaluations d’école, c’est l’abandon que nous voulons !
P. 8 : Evaluations d’école, le SNUDI-FO 40 écrit à l’IA-DASEN + Lettre du Président, FO lui répond
P. 9 : Lettre du Président, FO lui répond (suite et fin)
P. 10 : inclusion systématique au détriment des IME, ITEP, IM-Pro ... Pour FO, c’est non ! + inFOs AESH
P. 11 : Retraites, pour FO « la mère des batailles »
P. 12 : formulaire adhésion année civile 2022

Le gouvernement n’accorde qu’une « augmentation » de 3,5% de la valeur du point d’indice alors que l’inflation dépasse déjà les 6% pour l’année 2022, et il refuse toujours un vrai statut et un vrai salaire aux AESH.

Le nombre de postes reste insuffisant. Pire, 1700 places aux concours n’ont pas été pourvues faute de candidats. Cela signifie donc toujours plus de classes fermées, moins de remplaçants, moins de personnels RASED…

Avec sa confédération et sa fédération, le SNUDI-FO n’accepte pas la liquidation de tous les services publics dans ce pays, et en premier lieu celle de l’Ecole publique !

Pour le SNUDI-FO, l’issue pour défendre nos salaires, nos statuts, nos conditions de travail passe par la mobilisation des personnels (...) a déposé un préavis de grève qui démarre dès la rentrée !

Le SNUDI-FO portera par contre inlassablement nos revendications et ne lâchera sur aucune d’entre elles !

Ce samedi 2 juillet, l'UD FO des Landes participera à la 2eme marche des Fiertés organisée par Fiertés Landes, à Saint Paul les Dax.

Rejoignez nous dès le matin, 10h, au village des fiertés, mairie de Saint Paul les Dax d'où partira  à 15h, la marche des fiertés.

Lors du 25e congrès Force Ouvrière de Rouen, de juin 2022, les délégués FO ont rappelé dans la résolution sociale (annexe 2 , circulaire n°108-2022, partie 2: lutte contre les discriminations)

« Le Congrès rappelle sa lutte ferme contre toutes les formes de discriminations notamment le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie, le rejet des personnes LGBTQIA+ et la xénophobie, lutte inhérente à l’engagement syndical. »
 

Nous revendiquons :

- la création massive de tous les postes spécialisés nécessaires et la restitution des postes supprimés afin que chaque RASED soit complet !

- l’augmentation de 20 % de la valeur du point d’indice et une augmentation indiciaire de 183 € net par mois

- un salaire et une formation décents pour les AESH

- l’arrêt des protocoles sanitaires inapplicables

- le retrait de la loi Rilhac, modifiant le code de l’éducation et la gestion des écoles.

Pour des raisons techniques liées aux contraintes sanitaires actuelles, le journal papier n'a pas pu partir à temps au domicile des adhérents et dans les écoles.

Nous vous proposons une version pdf en ligne ( suivre "en savoir plus" et " fichier à télécharger" en bas des articles)

Nous nous excusons  pour la perte de qualité de l'image, liée à la compression des fichiers.

 

SOMMAIRE
P. 1 : éditorial
P. 2 : éditorial- suite et fin / RIS FO
P. 3 : activité du SNUDI-FO 40
P. 4 : ISSR et frais de déplacement
P. 5 : la grève du 13 janvier,
P. 6 : COVID, CHSCTD extraordinaire
P. 7 : CHSCTD extraordinaire (suite et fin)+ Pétition FO «Des remplaçants pour les Landes»
P. 8 : code de l’Education et loi Rilhac (direction d’école)
P.9 : rythmes scolaires, FO ne lâche pas ! + des IEN rejoignent FO + carte scolaire 2022
P. 10 : appel grève interpro. du 27/01
P. 11 : AESH, appel à la grève du 27 janvier
P. 12 : formulaire adhésion année civile 2022

D'après nos premières remontées, la grève s'annonce massive.

 

JE ME MOBILISE ET

JE PARTICIPE AUX RASSEMBLEMENTS

JEUDI 13 JANVIER

de 10 heures à 12 heures

MONT DE MARSAN

devant la DSDEN

DAX et MIMIZAN

devant l’Inspection des circonscriptions

Un protocole sanitaire ingérable

Depuis la rentrée de janvier la colère explose dans les écoles. (lire les documents joints)
Les personnels nen peuvent plus des protocoles Blanquer (le 49ème étant sorti le 6 janvier). Ils nen peuvent plus des ordres et des contrordres permanents, des personnels non remplacés, des pressions pour effectuer du télé-enseignement, de la charge de travail insupportable que le ministre fait subir aux directeurs... Ils constatent que le ministre se refuse à leur fournir les moyens de protection individuelle qui manquent toujours
.

Le ministre Blanquer claironne sa volonté de garder les écoles et les classes ouvertes... et cest très exactement le contraire qui se passe. Dans chaque département, ce sont des centaines de classes fermées faute de remplaçants.

  • Les élèves sont renvoyés chez eux en cas dabsences non remplacées, charge aux directeurs et enseignants de lannoncer aux parents délèves ou dessayer de les joindre...
  • En cas de COVID dans une classe, les élèves testés reviennent dans le plus grand chaos, charge aux directeurs et enseignants de contrôler les attestations sur lhonneur ou de contacter les parents, encore, alors que ces tâches de santé publiques devraient relever des services de lARS...
  • Les personnels quant à eux, ne bénéficient toujours pas des mesures de protection que lemployeur devrait assurer, suivi médical, masques FFP2 et tests pour ceux qui le souhaitent...
  • Et pour les élèves qui restent chez eux, les personnels subissent toujours plus de pressions pour effectuer de lenseignement à distance, en dehors de toute règlementation !

Une situation jamais vue depuis bientôt deux ans !

L'UD Force Ouvrière des Landes sera donc présente le samedi 28 août à Saint-Paul-les-Dax pour la première marche des Fiertés des Landes et a signé l'appel de l'association Fiertés Landes:

"Fiertés Landes appelle toutes les organisations qui luttent pour une société plus juste, plus émancipatrice et contre toutes les formes de discriminations à défiler tou·te·s uni·e·s le samedi 28 août à 14h30, de la mairie de Saint-Paul-lès-Dax à la mairie de Dax pour démontrer que nos fiertés sont partout, sur tout le territoire et qu’elles ne s’arrêtent pas aux métropoles. La ruralité aussi est fière, elle le montre et continuera de le montrer, et ensemble, nous le crierons haut et fort !"

La résolution adoptée par le Comité Confédéral National le 28 mai 2021 rappelle que la lutte contre toutes les formes de discrimination dont sont victimes les salariés, les chômeurs, les retraités et les militants syndicaux, ainsi que la lutte pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, font partie intégrante de l’action syndicale. Le CCN revendique une égalité de traitement pour l’ensemble des salariés et condamne toute discrimination.

 

Pour plus d'infos, suivez les liens:

Première marche de la fierté - Union départementale FO 40 - Landes (force-ouvriere.org)

en bonus, une recommandation culturelle: Pride : support gay à des mineurs en grève - Force Ouvrière (force-ouvriere.fr)

 

 

 

Haut de page