Défense de l'école / CTSD et CTA

Toutes les actualités : Défense de l'école / CTSD et CTA

En quelques mots...

déclaration liminaire: (...) Monsieur le DASEN, les sujets traités ici sont prédominants car ils ont des conséquences considérables sur les conditions de travail des personnels. Les personnels sont excédés de faire les frais des politiques d’austérité, de devoir pallier les carences de leur ministère. Ils veulent des postes de fonctionnaires d’État sous statut et des moyens pour assumer leurs missions de service public tout autant qu’une augmentation de leur salaire !

Compte rendu du CTSD: 2 fermetures   4,5 ouvertures

Ouvertures :

0,5 ETP frédéric mistral, St pierre du mont  (décharge de direction 0.33)

1 ETP saint Geours de maremme Darzacq, primaire  (décharge totale)

1 ETP Péglé, mont de marsan (dédoublement GS CP)

1 ETP Mimizan bourg maternelle  (décharge 0.25)

1ETP Aire sur Adour, maternelle

Fermetures :

Aire sur adour, primaire

Benesse-maremme, primaire

 

Et beaucoup de décisions repoussées à la rentrée.

 

La FNEC FP FO et les autres organisations syndicales votent contre.

Un CTSD de repli se tiendra le 28 juin, le DASEN a déjà indiqué qu'il ne reviendrait pas sur ses positions.

" Défense de l'Ecole publique, défense de la laïcité " : extrait de la résolution générale du 25è Congrès de la cgt-FO

Le président-candidat Macron a dévoilé son programme concernant les enseignants et l’Ecole publique. Il se place dans la droite ligne des mesures de son ministre Blanquer que les personnels subissent depuis cinq ans et compte même les amplifier !

Dans le communiqué à lire:

  • Des écoles-entreprises autonomes contre le statut des personnels et le droit à l’instruction le même partout
  • Une logique d’évaluation managériale initiée par PPCR portée à son paroxysme
  • Pas un poste en plus… mais haro sur les personnels absents !
  • Salaires : travailler plus pour gagner plus !
  • Retraite : 65 ans !

Avec sa fédération, le SNUDI-FO réaffirme toutes ses revendications qu’elle fera valoir sans relâche avant, pendant et après les élections :
- Abandon de la loi Rilhac et de l’expérimentation marseillaise ! Stop à la territorialisation de l’Ecole !
- Arrêt des évaluations d’école et de la logique managériale de PPCR et du Grenelle !
- Arrêt des fermetures de classes ! Ouvertures de toutes les classes et de tous les postes nécessaires ! Recrutement immédiat de personnels sous statut !
- Augmentation de la valeur du point d’indice de 22% ! Augmentation immédiate indiciaire de 183€ nets mensuels pour tous les personnels !
- Aucun nouveau recul de l’âge de départ à la retraite ! Abrogation de toutes les lois s’étant attaquées à nos retraites (Fillon-Chirac 2003, Woerth-Sarkozy 2010, Ayrault-Hollande 2013…) !

Je commencerai cette intervention en vous informant que je ne suis pas remplacé. Je lirai donc cette déclaration et irai rejoindre mes élèves, gardés par mes collègues ... La crise sanitaire, en empêchant la répartition des élèves dans les autres classes, a simplement mis en évidence cette carence en postes ! (...)( suite à lire en pièce jointe)

La FNEC FP FO exige:

- le ré-abondement de toutes les listes complémentaires de tous les concours,
- l’arrêt des protocoles sanitaires inapplicables et la fourniture de réelles protections à tous les personnels,
- les ouvertures de postes nécessaires et l’arrêt des fermetures dans les écoles, les établissements et les services,
- la création massive de tous les postes spécialisés nécessaires et la restitution des postes supprimés afin que chaque RASED soit complet, que chaque poste d’infirmière scolaire et de Psy-EN soit occupé,
- l’augmentation de 22,68 % de la valeur du point d’indice et une augmentation indiciaire de 183 € net par mois,
- un salaire, un statut et une formation décents pour les AESH et les AED,
- le retrait des lois Rilhac, modifiant le code de l’éducation et la gestion des écoles, et 3Ds, soumettant les agents administratifs de l’État à des directives locales,
- le rétablissement des épreuves disciplinaires terminales, ponctuelles, nationales et anonymes,
- l’abandon du dispositif PIAL,
- la réintégration de tous les personnels

La FNEC FP-FO rappelle sa vive opposition à la restructuration de la gestion du remplacement, à la remise en cause des missions des personnels et à la privatisation des services administratifs et invite les personnels à se réunir avec le SNUDI-FO et le SPASEEN-FO pour organiser la mobilisation  afin d’obtenir l’abandon de ces projets.
Elle invite les IEN qui refusent la fusion des corps d'inspection, la loi Rilhac et ses conséquences sur leurs missions à prendre contact avec le syndicat Id-FO.

A lire, le détail du compte rendu et la déclaration préalable de Force ouvrière, dans les documents joints.

9 FERMETURES DE CLASSE

3 OUVERTURES DE CLASSE

RPI Geloux Saint martin d Oney, fermeture à Saint Martin

RPI Laluque, Lesgor, Taller, ouverture à Lesgor

Saubion, Primaire

Élémentaire Saint Martin de Hinx

Saint Pierre du mont, Jules Ferry, Mais décharge totale de direction

RPI, Gamarde les bains, Goos, Prechacq les bains, ouverture à Préchacq

RPI Labrit, Garein, Vert, Le Sen, fermeture à Le Sen

Clermont (RPI en prévision qui a du mal à voir le jour)

Sanguinet, Maternelle

6 Dédoublements REP

Labatut, Primaire

Solférino, RPI en cours avec Escource, bénéficiera à tout le RPI

Mugron, Primaire

RPI Bourriot Bergonce, Losse, Retjons, St Gor, Vielle Soubiran, ouverture à Retjons

Tartas, élémentaire

Saugnac et Muret

Sabres, Primaire

Moustey (mais fermeture du 0,5 allègement CE1)

 

 

 

 

 

 

 

Mont de marsan, Argenté, maternelle

Mont de marsan, Peyrouat, maternelle

2 Dispositif accueil des moins de 3 ans

Morcenx (+0,5 etp)

Peyrhorade, maternelle, mais fermeture à St Lon les mines

SOLDE restant 5,58 ETP

 

Nous revendiquons :

- la création massive de tous les postes spécialisés nécessaires et la restitution des postes supprimés afin que chaque RASED soit complet !

- l’augmentation de 20 % de la valeur du point d’indice et une augmentation indiciaire de 183 € net par mois

- un salaire et une formation décents pour les AESH

- l’arrêt des protocoles sanitaires inapplicables

- le retrait de la loi Rilhac, modifiant le code de l’éducation et la gestion des écoles.

Compte-rendu de l’audience « sanitaire » du 30 décembre : Le ministre refuse de répondre aux revendications des personnels, FO appelle à préparer la grève interprofessionnelle | Fnec FP-FO (fo-fnecfp.fr)

Lire le compte rendu complet en pièce jointe.

« Il faut créer les postes nécessaires." L’affichage gouvernemental du maintien des écoles ouvertes est en parfaite contradiction avec les annonces:

- Aucune annonce pour assurer le remplacement des professeurs absents mis à part le recours aux contractuels et aux jeunes retraités de l’Éducation nationale.

- Aucune annonce pour suspendre les dispositifs d’évaluation d’établissements ou de formations en constellations.

- Aucune annonce non plus sur la réintégration immédiate de tous les personnels suspendus.

Concrètement sur le terrain, c’est insupportable!

Face au chaos sans cesse aggravé, la FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir dès la rentrée pour lister les problèmes et dresser les revendications. FO a déposé un préavis de grève jusqu’au 20 février. La FNEC FP-FO appelle les personnels à s’inscrire dans la mobilisation interprofessionnelle à l’appel des Confédérations FO et CGT, avec la FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, par la grève le 27 janvier.

Haut de page