Toutes les actualités :

Signez la pétition en ligne ICI ou là https://vu.fr/VZmi

Remplacement : le ministre crée le chaos pour mieux privatiser la gestion des remplaçants plutôt que de créer des postes !

Le SNUDI-FO organise la résistance des personnels car ceux-ci n’acceptent pas ces dégradations des conditions de travail et cette privatisation.

Revalorisation des ISSR : la FNEC FP-FO défend le pouvoir d’achat des personnels lors d'une audience au ministère.

Le 3 février dernier, le Premier ministre annonçait une revalorisation du barème kilométrique à hauteur de 10% pour l’imposition des revenus de l’année 2021. Celle-ci doit permettre aux salariés, recourant à un véhicule personnel à des fins professionnelles et optant pour la déduction des frais réels dans le cadre de leur déclaration des revenus, de « supporter » la forte augmentation des prix des carburants au titre de 2021. Il ne vous aura pas échappé, depuis le début de l’année 2022, que les prix des carburants continuent d’augmenter, allant de records en records.
En revanche, aucune annonce n’a été évoquée, en parallèle, sur la possibilité de revaloriser les taux des indemnités kilométriques prévues à l'article 10 du décret n° 2006-781 du 3 juillet 2006 fixant les conditions et les modalités de règlement des frais occasionnés par les déplacements temporaires des personnels de l'Etat.

Cette indemnité kilométrique, commune à tous les agents de la fonction publique, n’a pas été revalorisée depuis 2019 alors que le prix des carburants a augmenté pour la seule année 2021 de 25% en moyenne. Même si cette indemnité ne couvre en aucun cas la dépense réelle engagée par les agents, cette dernière pèse de plus en plus fortement sur le pouvoir d'achat des personnels, et ce, dans un contexte particulièrement marqué par le gel du point d'indice et par l’absence de revalorisation des régimes indemnitaires dans la fonction publique.

Force Ouvrière revendique une revalorisation immédiate et significative de ces indemnités.

La FNEC FP-FO rappelle sa vive opposition à la restructuration de la gestion du remplacement, à la remise en cause des missions des personnels et à la privatisation des services administratifs et invite les personnels à se réunir avec le SNUDI-FO et le SPASEEN-FO pour organiser la mobilisation  afin d’obtenir l’abandon de ces projets.
Elle invite les IEN qui refusent la fusion des corps d'inspection, la loi Rilhac et ses conséquences sur leurs missions à prendre contact avec le syndicat Id-FO.

Compte-rendu de l’audience « sanitaire » du 30 décembre : Le ministre refuse de répondre aux revendications des personnels, FO appelle à préparer la grève interprofessionnelle | Fnec FP-FO (fo-fnecfp.fr)

Lire le compte rendu complet en pièce jointe.

« Il faut créer les postes nécessaires." L’affichage gouvernemental du maintien des écoles ouvertes est en parfaite contradiction avec les annonces:

- Aucune annonce pour assurer le remplacement des professeurs absents mis à part le recours aux contractuels et aux jeunes retraités de l’Éducation nationale.

- Aucune annonce pour suspendre les dispositifs d’évaluation d’établissements ou de formations en constellations.

- Aucune annonce non plus sur la réintégration immédiate de tous les personnels suspendus.

Concrètement sur le terrain, c’est insupportable!

Face au chaos sans cesse aggravé, la FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir dès la rentrée pour lister les problèmes et dresser les revendications. FO a déposé un préavis de grève jusqu’au 20 février. La FNEC FP-FO appelle les personnels à s’inscrire dans la mobilisation interprofessionnelle à l’appel des Confédérations FO et CGT, avec la FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, par la grève le 27 janvier.

Ce mardi 7 décembre, une lettre d'alerte sur la situation du remplacement a été envoyée au DASEN  par le Snudi FO 40 .

Nous lui rappelons nos revendications et l'urgence d'y répondre (courrier complet en pièce jointe) .

 

Voici sa réponse:

"Mesdames et messieurs,

Lors du CDEN [Comité Départemental de l' Education Nationale, compte rendu sur le site] du 29 novembre 2021, la question du remplacement dans le premier degré a été abordée en lien avec la situation sanitaire actuelle. Si la situation s'était tendue depuis le retour des congés de novembre, la semaine passée a connu des problématiques fortes de remplacement.

Comme j'avais pu vous l'indiquer, des recrutements d'enseignants étaient envisagés et je veux vous dire que 10 remplaçants supplémentaires prendront leurs fonctions très prochainement, dont la majorité a déjà exercé des missions d'enseignement. Ce sont ainsi près de 170 enseignants qui assureront le remplacement dans les écoles de notre département.

Je tenais à porter cette information à votre connaissance.

Mes services et moi-même restons à votre écoute.

Monsieur BREVET,  DASEN"

 

Ce que ne dit pas le DASEN, c'est qu'il vient de recruter 10 vacataires: des contractuels en CDD, en situation précaire et pas formés pour enseigner.

Monsieur le DASEN, les exigences sont les suivantes, face au manque structurel de remplaçants, il faut créer des postes d'enseignants sous statut!

 

https://www.change.org/des-remplaçants-écoles-40

Bientôt 500 signatures !

 

 

Une pseudo-revalorisation indigente, sous forme de prime, réservée à une minorité de collègues !

- Une prime d’équipement de moins d’un euro par jour ?!

- Des mesures dérisoires pour les directeurs!

- Une augmentation symbolique du taux de passage à la hors-classe!

Une avalanche de contre-réformes pour bouleverser le fonctionnement de l’Ecole publique
et le statut des personnels

Le SNUDI-FO refuse de cautionner ce Grenelle qui concentre l’ensemble des attaques statutaires
et y oppose ses revendications !

Détails à lire dans le communiqué du SNUDI FO Grenelle de l'enfumage

Compte rendu de la rencontre de la FNEC FP FO avec Monsieur Brevet, nouveau DASEN des Landes, à lire dans son ensemble dans le fichier à télécharger.

Haut de page