Le ministre Ndiaye dans les pas de Blanquer pour appliquer le programme de Macron

Une délégation de la FNEC FP-FO a été reçue par le nouveau ministre Ndiaye mardi 24 mai 2022.

Nous avons rappelé en préambule notre liberté de comportement, notre volonté de continuer à porter les revendications en toute indépendance.

Nous avons tout d’abord fait part de l’état de déliquescence dans lequel se trouve aujourd’hui l’École publique, en raison de la multiplication des contre-réformes et des politiques d’austérité. Les mesures d’intimidation, l’évaluation et les pressions permanentes se sont amplifiées. Les personnels sont épuisés, les postes manquent partout, le non-remplacement est devenu la règle. Alors que le ministre Blanquer tentait de nous mystifier sur la « revalorisation », le pouvoir d’achat des personnels s’est effondré. Nous avons rappelé le scandale des dizaines de milliers d’AESH qui vivent sous le seuil de pauvreté…

Ce délabrement a conduit à cette situation où aujourd’hui, le nombre de candidats aux concours est en chute libre. A tel point que les recteurs organisent des « job-dating », ou des « forums de l’emploi ». Ils espèrent ainsi trouver des professeurs contractuels en 30 minutes…

Retrouvez la lettre d'inFO complète sur le lien suivant:

Le ministre Ndiaye dans les pas de Blanquer pour appliquer le programme de Macron | Fnec FP-FO (fo-fnecfp.fr)

    
Haut de page